Chargement...
Histoire rigolote 9 ans et plus

Les Farces du Fantôme Farceur

Hugo, un jeune garçon curieux, rencontre un fantôme farceur et se lance dans une série de blagues hilarantes, mais une farce tourne mal et le fantôme cherche à réparer son erreur.

Télécharger cette histoire en PDF

Idéal pour partager ou imprimer cette histoire !

Chapitre 1: La rencontre avec le fantôme farceur

Dans un petit village pittoresque situé au cœur d'une vallée verdoyante, vivait un jeune garçon nommé Hugo. Hugo était un enfant plein d'imagination et de malice. Il aimait explorer les recoins les plus mystérieux du village, à la recherche de nouvelles aventures.

Un jour, alors qu'il se promenait près de la vieille maison abandonnée située à l'orée de la forêt, Hugo aperçut une silhouette étrange flottant dans l'air. Il s'approcha timidement et découvrit avec surprise qu'il s'agissait d'un fantôme.

Mais contrairement aux histoires effrayantes que l'on racontait sur les fantômes, celui-ci avait l'air plutôt amical. Il portait un chapeau haut-de-forme, une longue cape noire et avait un sourire malicieux accroché aux lèvres.

« Hé, toi là-bas ! s'exclama le fantôme. Je suis le fantôme farceur du village. Comment tu t'appelles ? »

« Je suis Hugo », répondit le garçon avec curiosité. « Tu n'es pas effrayant du tout pour un fantôme ! »

« Ah, tu es le premier à me dire ça ! En général, les gens ont peur de moi. Mais j'aime bien jouer des tours aux habitants du village. Ça les met de bonne humeur ! »

Intrigué par le fantôme farceur, Hugo demanda : « Est-ce que tu pourrais me montrer quelques-unes de tes farces ? »

Le fantôme farceur acquiesça joyeusement et les deux compères s'engagèrent dans une série de farces hilarantes. Ils déposèrent des chaussettes dans les chaussures des villageois endormis, ils cachèrent les clés de la boulangerie et changèrent les pancartes des rues pour les rendre toutes mélangées.

Chapitre 2: La farce qui tourne mal

Un matin, Hugo et le fantôme farceur décidèrent de jouer une farce encore plus drôle. Ils préparèrent un seau d'eau glacée qu'ils suspendirent au-dessus de la porte d'entrée de la mairie. Leur plan était de faire une blague à Monsieur le Maire lorsque celui-ci sortirait de son bureau.

Ils attendirent patiemment, mais quand la porte de la mairie s'ouvrit enfin, ce n'était pas Monsieur le Maire qui en sortit, mais Madame la Boulangère.

Le seau d'eau glacée se renversa sur la pauvre boulangère qui se retrouva trempée de la tête aux pieds. Elle poussa un cri de surprise et tous les villageois se précipitèrent pour voir ce qui s'était passé.

Hugo réalisa alors que leur farce avait mal tourné et il se sentit coupable. Il s'approcha de la boulangère et s'excusa avec sincérité.

« Mais qui a osé faire une blague aussi ridicule ? », s'écria Monsieur le Maire en sortant de son bureau.

Le fantôme farceur, qui avait assisté à la scène, décida d'intervenir. Il se matérialisa devant tout le monde et dit : « C'est moi, le fantôme farceur ! J'ai joué cette farce sans penser aux conséquences. Je suis vraiment désolé. »

Les villageois, qui avaient été témoins de la farce, éclatèrent de rire en réalisant qu'ils avaient été victimes du fantôme farceur. Madame la Boulangère, une fois remise de sa surprise, ne put s'empêcher de sourire.

Chapitre 3: Une farce réparatrice

Empli de remords, le fantôme farceur chercha un moyen de réparer son erreur. Il se mit à réfléchir et eut une idée brillante : il organiserait un grand spectacle de magie pour divertir les villageois et s'excuser en même temps.

Il fit appel à tous les habitants du village pour préparer le spectacle. Les enfants apprirent des tours de magie, les adultes fabriquèrent des décors et les animaux du village se portèrent volontaires pour participer.

Le soir du spectacle, la place du village était pleine de monde. Hugo était aux côtés du fantôme farceur, impatient de voir ce qu'il avait préparé.

Le fantôme farceur monta sur scène et commença à faire apparaître des lapins dans des chapeaux, à jongler avec des boules lumineuses et même à faire voler certains objets. Les villageois étaient émerveillés par ses talents de magicien.

A la fin du spectacle, le fantôme farceur s'approcha de la boulangère et lui tendit un bouquet de fleurs. « Je suis vraiment désolé pour la farce qui a mal tourné », dit-il. « J'espère que tu me pardonnes. »

La boulangère, touchée par cette attention, sourit et accepta les excuses du fantôme farceur. Les villageois applaudirent à tout rompre et la soirée se termina dans une ambiance de fête.

Chapitre 4: Des amis pour la vie

Depuis ce jour, le fantôme farceur devint un habitant à part entière du village. Les villageois l'acceptèrent comme l'un des leurs et il continua à jouer des tours, mais cette fois-ci, avec leur consentement.

Hugo et le fantôme farceur devinrent les meilleurs amis du monde. Ils passaient leur temps à explorer la forêt, à inventer de nouvelles farces et à rire aux éclats.

Le village était désormais un endroit joyeux, où les farces étaient non seulement amusantes, mais aussi bienveillantes. Les habitants se mirent eux aussi à jouer des tours les uns aux autres, dans une ambiance de bonne humeur.

Et c'est ainsi que Hugo et le fantôme farceur vécurent de nombreuses aventures, semant la joie et le rire partout où ils allaient. Ils restèrent amis pour la vie, prouvant que même les fantômes farceurs peuvent être des compagnons précieux.

Télécharger cette histoire en PDF

Une illustration destinée aux enfants représentant un fantôme farceur flottant joyeusement dans un village pittoresque, accompagné d'un jeune garçon curieux, au milieu de maisons colorées et d'une vallée verdoyante entourée d'une forêt mystérieuse.

Quel est le nom du jeune garçon de l'histoire ?

Quelle est la particularité du fantôme du village ?

Quelle farce a mal tourné dans l'histoire ?

Comment le fantôme farceur a-t-il réparé sa farce ?

Qu'est-ce que les villageois ont fait à la fin de l'histoire ?

Pittoresque
Qui est beau, charmant et qui évoque un sentiment de calme et de tranquillité
Mystérieux
Qui est difficile à comprendre ou à expliquer
Farce
Une blague ou une plaisanterie destinée à faire rire les autres
Hilarantes
Très drôles et amusantes
Intrigué
Intéressé et curieux de savoir ce qui se passe
Compères
Des amis proches qui passent du temps ensemble et partagent des aventures
Boulangère
Une femme qui fabrique et vend du pain et des pâtisseries
Témoins
Des personnes qui ont vu quelque chose se produire
éclatèrent de rire
Commencèrent à rire très fort
Désolé
Regretter sincèrement quelque chose de mal que l'on a fait
Divertir
Amuser et distraire les autres
émerveillés
Extrêmement surpris et impressionnés par quelque chose
Ambiance de fête
Une atmosphère joyeuse et festive
Acceptèrent les excuses
Pardonner à quelqu'un et lui dire que tout est pardonné
à part entière
Complètement et entièrement intégré
Consentement
Quand tout le monde est d'accord et accepte quelque chose
Bienveillantes
Gentilles et attentionnées envers les autres
Aventures
Des expériences excitantes et amusantes
Précieux
Très important et spécial

Cette histoire vous a plu ?

Plongez dans une aventure unique en créant une histoire personnalisée où votre enfant devient le héros en quelques minutes seulement. C'est simple et amusant avec notre outil exclusif !

Créer une histoire

Recevez de nouvelles histoires chaque dimanche soir !

Recevez 7 histoires passionnantes et captivantes, adaptées à l'âge et aux goûts de votre enfant, chaque dimanche à 17h. C'est gratuit et garanti sans spam !
Nous n'aimons pas non plus le spam. Ainsi, nous ne vous enverrons que des histoires. Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez.